Possédées du cul

résumé

Ils ne pensent qu’à baiser et c’en est presque une maladie... À croire que le diable s’est penché sur leur berceau pour leur jeter une malédiction. Une nouvelle fois, Mario Salieri nous a déniché de somptueuses italiennes, pulpeuses et torrides comme le maestro en a l'habitude. Les années n’ont décidément aucun effet sur la perversion du plus grand réalisateur porno de tous les temps !